Jasmine Dubé | Directrice artistique

Cofondatrice et directrice artistique du Théâtre Bouches Décousues, elle est l’auteure de plusieurs productions de la compagnie depuis 1986. Sa pièce Bouches décousues a été jouée plus de 350 fois au Québec, puis en Suisse, en France et en Belgique. Petit monstre a été en nomination pour le Prix du Gouverneur général du Canada, en plus de mériter le prix de la Meilleure production jeune public décerné par l’Association québécoise des critiques de théâtre en 1992. La bonne femme a remporté trois Masques décernés par l’Académie québécoise du théâtre en 1996 : Production jeunes publics, Texte et Mise en scène. L’arche de Noémie a été finaliste au concours RFI / Francophonie Jeunesse de 1997. Le bain et sa traduction anglaise, Bathtime ont été jouées au-delà de 500 fois et ont remporté plus d’une fois le Prix du public. En 1996, Jasmine Dubé a reçu le prix Arthur-Buies pour l’ensemble de son œuvre et en 1998, Artquimédia lui décernait l’Agathe de distinction pour son rayonnement artistique à l’échelle nationale et internationale. Le Théâtre Bouches Décousues qu’elle dirige a remporté le Grand Prix 2005 du Conseil des arts de Montréal « pour son apport immense à la vitalité et au développement du théâtre d’ici ».


En 2007, alors qu’elle était en résidence d’écriture à l’Institut Canadien de Québec, elle amorçait l’écriture d’un triptyque: Les jardins d’enfants (Les mauvaises herbes, Ginkgo et la jardinière et Marguerite) dont la création, en 2010, coïncide avec les 25 ans du Théâtre Bouches Décousues. Elle a été finaliste pour le Prix Louise-LaHaye avec le texte Marguerite et pour le Prix Michel-Tremblay avec le texte Les Mauvaises herbes.

Diplômée en interprétation de l’École nationale de théâtre du Canada (1978), Jasmine Dubé exerce les métiers de comédienne, d’auteure et de metteure en scène. Elle est également romancière et signe des albums pour enfants, plus particulièrement aux éditions de la courte échelle. Scénariste pour la télévision (TVOntario, Radio-Canada, Télé-Québec), elle a collaboré aux séries Passe-Partout et Macaroni tout garni, entre autres.




Marc Pache | Directeur général

Directeur général du Théâtre Bouches Décousues qu’il a fondé avec Jasmine Dubé en 1986, Marc Pache est actif au sein de plusieurs organismes qui défendent et font la promotion du théâtre et, plus particulièrement, du théâtre jeune public. Formé au Conservatoire de Lausanne (Suisse), il obtient son diplôme en 1977. Il émigre à Montréal en 1979 et obtient en 1982 un Baccalauréat en enseignement de l’art dramatique. Tour à tour comédien, animateur, metteur en scène et directeur de tournée, il poursuit une formation en gestion à l’Université du Québec à Montréal en 1992 et 1993. Il a siégé aux conseils d’administration de l’Association québécoise du jeune théâtre, de Théâtre unis enfance jeunesse, du Conseil québécois du théâtre, de la Maison Théâtre dont il est l’actuel président et a été membre du comité théâtre du Conseil des Arts de Montréal.

Il était une fois...

«25 ans et 17 productions plus tard, nous sommes toujours de fiers ambassadeurs du théâtre jeune public et c’est avec un plaisir chaque fois renouvelé que nous partageons nos œuvres avec des milliers de spectateurs, jeunes et moins jeunes.

Nous en avons vu couler de l’eau dans la rivière et de la neige recouvrir les toits, en ce quart de siècle...»

Lire la suite



BIBLIOGRAPHIE version PDF



«On doit reconnaître la valeur de l’art destiné aux jeunes et documenter l’impact qu’ont les actions de sensibilisation artistique et la fréquentation des lieux professionnels. Lorsqu’un enseignant ou une directrice d’école relate les changements positifs observés sur le comportement d’élèves investis dans un projet artistique à la suite d’une représentation au théâtre, je sais que nous avons raison de proposer des rencontres et d’impliquer les élèves dans le processus de nos créations...»

Lire la suite...